La puissance terrifiante de l’organisation

organisation armée

Pour la fête des pères, j’ai offert à mon paternel un livre intitulé “testez votre sens de l’organisation“. Le livre était qualitatif mais mon intention était également de le taquiner sur un aspect “maniaque” que je lui trouvais. Je n’entrevoyais que le côté dérisoire de son amour extrême de la propreté. Mais plus je creuse, plus je le comprends et je suis encore aujourd’hui de plus en plus convaincu par l’importance de la discipline qui me semble être le point de départ de sa démarche.

Lorsque mon père me disait de rabattre le couvercle des toilettes lorsque je tire la chasse afin qu’il n’y ait pas d’éclaboussures, je trouvais cela absurde. Un jour ma mère m’a dit qu’il avait appris cela pendant son service militaire.

Ordre et discipline font la force des armées

Charles de Gaulle

Je ne vais pas parler dans cet article d’organisation afin de gérer une équipe mais il est clair qu’avant de vouloir organiser la vie des autres, il faut être organisé soi-même. Je vais parler de l’organisation personnelle qui mène au succès.

Changer sa vision de l’organisation

On perçoit généralement, non pas l’organisation en elle-même mais son application comme les horaires stricts de manière négative. Mais ce n’est que parce que la discipline nous est imposée par une instance extérieure, comme pour un emploi du temps scolaire ou des horaires de travail.

Le travail commence ici, en prenant pour soi-même des habitudes, en se donnant des horaires, et en étant conscient que ce ne sont pas des contraintes négatives. Bien au contraire, organiser ses journées est la meilleure façon de sentir que notre temps nous appartient. Et c’est une sensation délicieuse crois-moi.

En plus, réussir à suivre la discipline que tu t’imposes rendra les contraintes extérieures moins difficiles à supporter car tu seras déjà habitué à avoir des habitudes strictes.

Ce que l’organisation apporte

Depuis que j’ai des objectifs dans la vie, le seul plaisir que j’éprouve au quotidien est de chercher à les atteindre ou à les concilier car j’ai toujours l’impression de faire trop de choses. Peut-être que cette impression me vient du sentiment que mon entourage fait moins de choses de sa vie. Je me suis longtemps dit qu’il serait bon que je lâche certaines activités pour en prioriser d’autres… Mais je n’ai jamais pu choisir. Donc même aujourd’hui, mes passions s’entrechoquent sans cesse et se voient attribué 90% de mon énergie.

Pour être le meilleur possible dans tout ce que je fais, ou ais fait et compte reprendre un jour ou compte commencer un jour (combat, souplesse, musculation, japonais, études scientifiques, programmation de jeux vidéos, jouer aux jeux vidéos, mathématiques, électronique, lecture, nunchaku, gymnastique, cuisine, etc.). En bref, il y a trop de choses intéressantes dans la vie pour moi, et elles ne peuvent bien sûr pas complètement m’occuper non plus, vu que j’ai également besoin de repos et de contact social.

La frustration que je pourrais ressentir si je ne me donnais pas à fond est des plus horripilantes, et pour cause, je dois me consacrer au maximum à ce que j’ai envie de faire, et l’organisation est d’une grande aide pour cela.

Comment s’organiser ?

C’est tout simple : avoir un calendrier géré par soi-même et le respecter. Mais cela demande énormément de rigueur, j’ai encore beaucoup de mal à tenir mon emploi du temps. L’organisation est encore une voie que je suis en train d’explorer. Je t’ai donné mon avis dessus mais je ne me considère pas du tout comme un maître en la matière. Je pense juste qu’il est important de s’en soucier.

emploi du temps
Un essai d’emploi du temps que je me suis fait sur le site trello.com qui est déjà obsolète

Se contraindre pour être libre

Il m’est arrivé de passer des journées sans rien faire de concret et de me dire que c’était bien car je “cassais la routine”. Je réalise la stupidité de ces mots rien qu’en me relisant. Il est vrai que briser la routine n’est pas mauvais de temps en temps, dans le sens ou il serait dommage que ton organisation de prive des expériences nouvelles. Mais ne rien faire en dehors du travail imposé par la société et se dire que c’est profiter de sa liberté est gravement erroné. Il est possible de se détendre de manière organisée, et c’est justement la clé pour éviter les excès.

Je ne dis pas que les loisirs sont une perte de temps mais qu’il faut ajuster le temps que tu y consacres de sorte à ne pas les voir comme un gâchis de temps. Si tu culpabilises de passer trop de temps à te détendre, détends-toi moins (tout simplement en réduisant le temps que tu y alloues dans ton emploi du temps et en respectant ton emploi du temps). Et si tu aimerais pratiquer davantage ton activité de détente, considère la comme sérieuse car c’est peut-être une de tes passions.

N’aies pas peur de la froideur et de la rigidité d’une organisation stricte, tu sentiras combien cela en vaut la peine à force de constater ton efficacité décuplée et de sentir que tu contrôles ta vie.

Je te fais 3 bises en commençant par la joue droite

One comment on “La puissance terrifiante de l’organisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *